Biodiversité et sciences participatives

L’union régionale des CPIE mène plusieurs programmes de sciences participatives et d’implication des citoyens pour préserver et restaurer la biodiversité.

Des carrés pour la Biodiversité

La biodiversité dite « ordinaire » regorge d’espèces qui garantissent la santé des écosystèmes exerçant un impact direct sur la vie de l’Homme (qualité des sols, pollinisation des végétaux, régulation des espèces « nuisibles », etc.). En s’engageant à réserver un espace enherbé pour que la faune et la flore puisse librement s’exprimer (sans apport d’engrais ni arrosage), tout acteur ayant en charge la gestion d’un espace de nature (jardin, espace vert…) peut, de façon très concrète, prendre part à la préservation de la nature. Les participants sont invités à observer les espèces qui s’y développent et y transitent. Cette démarche est également l’occasion de prendre conscience de l’impact des pratiques de gestion sur un milieu pour à termes se tourner vers des pratiques alternatives (des carrés comparatifs peuvent être mis en place). Elle permet aussi de renouer avec des espaces de « nature » dans des milieux urbains et permet la communication sur les pratiques alternatives mises en place par les communes, en matière d’entretien d’espaces verts.

Vous souhaitez participer à ce programme, engager votre commune, votre école, votre entreprise, contactez votre CPIE et la charte « Un carré pour la biodiversité ».

Photos : Claire Michel , Annelise Baissat, Gaelle Grattard et Ludovic Dyen

Un Dragon Dans mon Jardin !

Pour contribuer à la préservation et à la meilleure connaissance des reptiles et des amphibiens, dont certaines espèces sont aujourd’hui menacées en France, le réseau des CPIE déploie le programme de sciences participatives « Un Dragon ! Dans mon jardin ?».

l’amélioration des connaissances nécessaires à la conservation des amphibiens et des reptiles, animaux particulièrement menacés. En effet, selon la Liste rouge, une espèce sur cinq risque de disparaître de France métropolitaine si rien n’est fait pour stopper leurs régressions.

Pour participer à cette opération, à des observations ou des identifications, bénéficier de conseils pour créer, dans votre jardin, des milieux propices aux amphibiens contactez le CPIE le plus proche de chez vous.

Cette opération est conduite en partenariat entre la Société Herpétologique de France / les Centres Permanents d’Initiatives pour l’Environnement / le Muséum national d’Histoire naturelle.

Photo : Stéphan Oleszczynski

Chantiers de restauration de milieux humides

Vous souhaitez créer une mare, participer à des opérations de restauration de milieux humides, mettre votre énergie au service des milieux naturels ?

Chaque année les CPIE organisent un ou plusieurs chantiers bénévoles de restauration des milieux, milieux naturels, parfois à vocation pédagogique. Ces journées conviviales sont l’occasion de bénéficier de regards d’experts sur les milieux concernés, de mieux connaître les espèces qui y vivent. La participation à des chantiers nature permet un engagement éco-citoyen concret. Souvent sources d’apprentissage, d’échanges, et d’enrichissement personnel pour le participant, ces actions sont essentielles à la bonne marche de nombreux programmes de conservation et de structures de protection/gestion de la biodiversité.

Pour contribuer à leur préservation, contribuez à inventorier les zones humides de votre territoire. Pour cela le portail « Mare et Vous » , vous permet de localiser une zone humide et de transmettre vos observations sur ce milieu.

Photo : Stéphan Oleszczynski et Solenne Muller

Programmes de sciences participatives sur la biodiversité et la nature

Pour retrouver tous les programmes de sciences participatives existant sur la région, rendez-vous sur le site OPEN, où vous trouverez tous les informations sur les observatoires, les espèces ou les milieux visés.

Partenaire